- NOUVEAUTES - RESTAURATION NUMÉRIQUE - ACTU - Notre Chaîne YOUTUBE - OUVERT du mardi au samedi 12h à 19h - Accès & Horaires

Pourquoi faire numériser mes K7 vidéo ou films super 8, 8mm, 9.5mm ?


Quelles sont les motivations de nos clients ?

Après plusieurs milliers de personnes accueillies dans notre atelier ces 5 dernières années, j’ai une idée précise des motivations de nos clients, des capacités de conservation des cassettes vidéo (VHS, video8/Hi8 et MiniDV) et des films argentiques (8 mm, Super8 et 9,5 mm).

Ici, je ne prends en considération que les films argentiques que nos clients désignent comme étant “les vieux films”, par opposition aux cassettes vidéos, caméscopes et VHS.
Si les années 70 semblent anciens à nos clients, ça ne l’est pas pour nous.
Ce que nous appelons “vieux” date plutôt de la période des années 30 aux années 60.

Il y a une volonté indéniable de transmettre une histoire familiale chez nos visiteurs âgés de 18 à 85 ans, mais la motivation varie :

  • une naissance, un baptême donne envie de revoir les jeunes parents à leur naissance ;
  • un mariage sera l’occasion d’extraire des séquences de films super8 pour alimenter un montage vidéo sur la vie des mariés à présenter aux invités ;
  • les petits enfants demandent aux grands-parents de voir leurs parents lorsqu’ils étaient enfants ;
  • la maladie et la crainte d’un décès avive le désir de la famille de partager les images du passé ;
  • un décès fait remonter les archives à la lumière ;
  • un déménagement, la retraite, un divorce ;
  • une cousinade ;
  • une fête de village : on demande à ceux qui possèdent des films montrant leur village 30 ou 40 ans plus tôt, de partager leurs images ;
  • fêtes de communautés religieuses, fêtes de scouts ;
  • événements historiques.

La conservation des supports vidéo et cinéma

La conservation des cassettes vidéo et des films argentiques dépend du lieu géographique d’entreposage (climat du pays), des conditions de stockage, de l’âge et de la qualité initiale de ces archives.

La plupart des cassettes et des films que nous recevons d’Outre-mer
sont altérés par la chaleur et l’humidité de ces régions. Parfois, nous ne pouvons rien exploiter.
Les cassettes vidéo se conservent moins bien que les films argentiques.
Globalement, les films argentiques résistent bien au temps. Nous avons déjà numérisé des films 9,5 mm de 1932 très bien conservés. Le 8 mm, fabriqué à partir de la pellicule 16 mm (professionnelle), se conserve mieux que le super 8. Par exemple, un film super8 des années 80 pourra avoir moins bien vieilli qu’un film 8 mm datant des années 50.
La marque de la pellicule super8 va influencer l’état de conservation. Les pellicules Fuji, Agfa, 3M et Ferrania (sur base 3M Scotch) ou Perutz (sur base Agfa) résistaient moins au temps que les films Kodak. Le vieillissement se traduit par des virages de couleurs (voir article sur le film argentique pour plus d’information). Sachez qu’il est encore possible aujourd’hui de filmer en super8, en Double8 ou en Double Super 8 avec de nouvelles pellicules actuellement disponibles sur le marché :

Disponibilité des lecteurs Vidéo & projecteurs Cinéma

C’est un paradoxe. De nouvelles machines sont conçues et fabriquées aujourd’hui pour numériser les films argentiques datant de plus 60 ans (période 1930-2010 et plus) et il n’est plus possible de trouver des magnétoscopes de qualité professionnelle et neufs pour lire des cassettes de caméscopes ou VHS datant de la période 1985-2000 (lire article sur la chronologie des formats de vidéo amateur).
Il nous faut donc en permanence rechercher les meilleurs magnétoscopes encore disponibles sur le marché de l’occasion, et les faire maintenir (les entretenir ou les réparer).
Côté projecteur de cinéma, le marché d’occasion est vaste et largement pourvu. Par ailleurs, il existe encore des professionnels dans chaque pays pour les réparer (voir ressources utiles pour l’achat et la réparation de projecteurs de films argentiques).

Un souvenir n’existe que s’il est partagé

Puisque nous présentons systématiquement à nos clients la numérisation que nous avons réalisée à partir des films argentiques, nous mesurons leur puissance émotionnelle généralement sous-estimée par leur propriétaire.
Pour ce qui concerne les films argentiques, il ne s’agit pas d’opposer l’image numérique regardée sur ordinateur ou sur un téléviseur, au plaisir de la projection sur écran.
Si le cinéma se porte aussi bien à l’heure du Home cinéma et de la haute définition c’est qu’il procure un plaisir à part. Mais c’est un plaisir anecdotique, ponctuel qui se prévoit et s’organise.
En résumé, la numérisation permet de faire vivre ses souvenirs en les partageant à qui l’on veut quand on le veut... et où l’on veut. Reste toujours la possibilité de se faire plaisir en organisant une projection sur écran (avec quand même une petite crainte que le projecteur vieillissant endommage les films).
La numérisation permet aussi de s’approprier ses archives grâce au montage vidéo sur ordinateur. Il est possible de remonter les films avec les priorités d’aujourd’hui et de réaliser des montages thématiques et personnalisés pour certains amis ou parents. S’approprier c’est aussi enrichir les montages vidéo par des commentaires, des titres et des photos.

Recommander cette page