- NOUVEAUTES - RESTAURATION NUMÉRIQUE - ACTU - Notre Chaîne YOUTUBE - OUVERT du mardi au samedi 12h à 19h - Accès & Horaires

Formats Vidéo Grand Public


Betamax - Sony

Créé par Sony en 1975, le format Betamax a eu à l’époque une très courte période de gloire auprès des consommateurs exigeants.

Les principes de base du format U-matic se sont retrouvés dans le développement d’un format vidéo appelé Betamax.

Malgré le fait que Betamax (communément appelé Beta) est technologiquement supérieur à son rival VHS (Video Home System), ce dernier avait gagné la guerre du marketing dans le milieu des années 1980. Le format des cassettes vidéo Betamax destinées au grand public n’est plus produit.

Les autres cassettes vidéos qui ressemblent au format Betamax :

  • Betacam
  • Betacam SP

Le format Betacam avait été destiné à la vidéo professionnelle, en proposant une qualité d’image assez pointue à l’époque.

Cependant, ce format professionnel, Betacam, n’est pas lié au format Betamax même s’il lui ressemble sur la forme.

Risque
Important, car danger critique d’extinction.
Il faut numériser ces cassettes vidéos Betamax au plus vite.

VHS - JVC & Panasonic

Créé en 1976/1977, par JVC & Panasonic, le format VHS / Video Home System, ce fût la cassette vidéo préféré des familles. Le format VHS était considéré, à l’époque, comme plus portable que son rival Betacam Sony.

Néanmoins, le format VHS souffrait d’une image qui se détériorait rapidement sur les générations ultérieures de copies.

Les autres K7 vidéo de la même famille :

  • VHS-C
  • VHS-HQ

La cassette vidéo VHS-C était un format réduit utilisé dans les caméscopes domestiques. Et on pouvait lire cette cassette dans son magnétoscope de salon VHS au moyen d’un d’adaptateur.

Risque
Si la cassette vidéo VHS est âgée de plus de 10 ans, il faudra considérer rapidement sa numérisation.

S-VHS - JVC

Créé par JVC et ses partenaires en 1987, le format S-VHS avait été une nouvelle génération de cassettes vidéo VHS, qui proposait une meilleure qualité d’image (70% meilleure).

Cela fût possible par l’exploitation d’une bande magnétique de haute coercitivité (oxyde ferrique de cobalt modifié).

En revanche, même si elles se nomment S-VHS, ces cassettes vidéo ne sont absolument pas compatibles avec les magnétoscopes VHS standards.

Risque
Vulnérable.
Par conséquent prévoir leur numérisation au plus vite.

Recommander cette page